Oras – mot lituanien qui désigne la météo – est un logiciel conçu pour récupérer les données émises par les dataloggers IP Weatherlink de la société Davis Instruments. Ces données sont stockées sur le site de Weatherlink, que Oras contacte ensuite afin de les obtenir.

  • Datalogger?

Un datalogger est un petit boitier qu’on vient brancher sur un appareil et qui sert à enregistrer les données produites par ce dernier. Souvent, le datalogger contient aussi des systèmes de communication qui permettent de partager ces données.

  • Le site de Weatherlink

Oras ne s’adresse pas directement aux dataloggers. Chacun d’entre eux doit d’abord être « activé » sur le site du fabricant. On obtient ensuite un Device ID, un mot de passe, et chaque datalogger possède une clé, un numéro unique inscrit sur une étiquette aposée dessus. Le datalogger envoie les données au site.

  • Oras et les dataloggers

Pour simplifier la compréhension, on doit rentrer dans Oras les différents dataloggers que l’on possède, ainsi que les codes d’accès qui ont été associés à leur activation. Oras utilisera ensuite ces codes pour se connecter au site et récupérer les données.

  • La technique

Oras peut récupérer 2 types de données:

-les données de conditions courantes

-les métadonnées de la station météo

Et il peut le faire dans 2 formats différents, que le site met à disposition:

-JSON

-XML

Oras stocke indifférement dans sa base de données les résultats en JSON ou en XML, mais il sait cependant gérer les 2 formats de manière transparente quand on lui demande de retourner les données qu’il a stockées.

  • AutoRécup

L’une des grandes forces d’Oras est le système AutoRécup.

Chacun des dataloggers peut être précisément paramétré afin de récupérer les données voulues, selon un intervalle de temps défini, dans le format choisi.

Oras va ensuite déclencher des processus de récupération automatique en parallèle les uns des autres et enregistrer les données au fur et à mesure. Et ceci, pour chaque datalogger enregistré.

De plus, il est possible d’ajouter, supprimer, ou modifier des dataloggers en cours de route. L’AutoRécup s’adaptera aux changements.

Note: lors des phases de test, il apparait que le nombre de requêtes simultanées ne peut excéder 32, ce qui limite implicitement le nombre de dataloggers en AutoRécup à 16 au même moment, si chacun des dataloggers récupère les deux jeux de données possibles (conditions courantes et métadonnées de station).

En l’état actuel des tests, il apparait que cette limitation est dûe au site de Weatherlink et non à Oras. Vous devez donc paramétrer des récupérations auto à des intervalles différents si le nombre de vos dataloggers est important (certains toutes les 5 minutes, certains toutes les 10 minutes), afin que les requêtes soient plus étalées dans le temps. Autrement, certaines requêtes seront ignorées.